Critères

L’indice de réputation EthicalQuote agrège des milliers de documents collectés en ligne auprès de sources variées et classifiées selon 50 critères de durabilité inspirés des Lignes directrices pour le reporting développement durable G3.1 de la Global Reporting Initiative (GRI), ainsi que par l’expérience accumulée par Covalence depuis 2001. Ces critères suivent les dimensions de la GRI et sont répartis en 7 groupes:

  • Gouvernance, engagements et dialogue
  • Economie
  • Environnement
  • Emploi, relations sociales et travail
  • Droits de l’homme
  • Société
  • Responsabilité du fait des produits

Quelques exemples de critères: Dialogue avec les parties prenantes, Approvisionnement local, Emissions, Gestion de l’eau, Santé et sécurité au travail, Politique des droits de l’homme, Communautés locales, Pratiques de lobbying ou Conformité des produits. Les 50 critères possèdent les caractéristiques suivantes:

  • Reposent sur les lignes directrices pour le reporting développement durable de la Global Reporting Initiative, et sur un cadre légal international
  • Basés sur des principes largement acceptés, non pas sur des choix éthiques spécifiques, pour tenir compte de la diversité et du pluralisme
  • Capacité à  couvrir des aspects changeants du comportement des entreprises
  • Capacité à  couvrir les actions menées par les parties prenantes ainsi que la couverture médiatique

Plutôt que des jugements moraux définitifs, les critères devraient être vus comme des boîtes ouvertes permettant de stocker et organiser l’information au cas par cas. Les critères de Covalence ne sont pas spécifiques à  des secteurs. Ils sont conçus pour couvrir n’importe quelle entreprise multinationale et permettre les comparaisons entre secteurs.

Télécharger:

Le cadre légal sur lequel reposent les critères de Covalence EthicalQuote sont: la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, les Directives de l’OCDE pour les Entreprises Multinationales, la Déclaration de Principes de  l’OIT concernant les MNEs et la Politique Sociale, la Déclaration de Rio sur l’Environnement et le Développement, les accords du Sommet Mondial pour le Développement Social, le Pacte Mondial des Nations Unies, les Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies, les Principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme des Nations Unies et les Objectifs de développement durable.

Dans le processus d’établissement de sa liste initiale de critères, Covalence a entrepris des discussions avec, et utilisé le feedback des ONGs suivantes: ADAP (Association pour le Développement des Aires Protégées), AGSI (Association Geste Solidaire Immédiat), GRAD (Groupe de Réalisation et d’Animation pour le Développement). La création de Covalence en 2001 a bénéficié du soutien de l’Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement (Genève, Suisse).